Traditional Music with bongos
Histoire Patrimoine culturel

Valoriser les langues autochtones

Cette année, la Journée internationale des peuples autochtones a été organisée autour de la proclamation par les Nations unies de 2019 comme l'Année des langues autochtones.

Les langues autochtones sont un élément important des questions cruciales pour les peuples autochtones telles que l’éducation, le développement économique, l’environnement, etc.

À Mosapola, un village du sud de la République centrafricaine, les peuples Baaka et Sangha Sangha se sont réunis pour célébrer cette journée. Ce rassemblement a été organisé par le Projet de l’aire protégée de Dzanga-Sangha (DSPA), avec le soutien financier du Fonds mondial pour la nature (République centrafricaine) dans le cadre des activités de développement communautaire de l’association NDIMA-KALI. L’objectif était de renforcer l’unité entre les peuples autochtones de la région de Sangha-Mbaéré.

Traditional dance
Traditional dance

Ndima-Kali est une association de jeunes BAAKA et Sangha-Sangha qui lutte pour la sauvegarde des traditions et de la culture ancestrales, afin de promouvoir la cohésion sociale dans la DSPA.

 

Au cours de la célébration, les peuples autochtones ont présenté leurs danses culturelles ainsi que certains de leurs plats traditionnels.

Ma langue est mon identité

“Ma langue est mon identité”, dit l’un des participants. Les langues, étant un moyen de communication, d’éducation et d’intégration sociale d’une population, doivent être préservées et revitalisées. Le 9 août 2019 a été l’occasion de rappeler la perte critique des langues autochtones.

Traditional food

Selon les Nations Unies, les peuples autochtones, souvent marginalisés, subissent une disparition d’une de leurs langues en moyenne toutes les deux semaines, ce qui constitue une menace pour leur identité et leurs cultures.

 

Les langues maintiennent pour les peuples le souvenir de leur histoire, de leurs traditions et de leur mode de pensée, mais permettent aussi d’édifier leur avenir. Elles sont essentielles dans les domaines de la protection des droits de l’Homme, de la promotion de la paix et du développement durable tout en assurant la diversité culturelle et le dialogue interculturel.

Les langues maintiennent pour les peuples le souvenir de leur histoire, de leurs traditions et de leur mode de pensée, mais permettent aussi d’édifier leur avenir.